Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » Interview d'experts » Risques terroristes : Peut-on se préparer ? Interview du criminologue Eric Phelippot

Risques terroristes : Peut-on se préparer ? Interview du criminologue Eric Phelippot

 

Le contexte national et international nous oblige à prendre conscience que nous devons vivre avec la menace durable des attentats terroristes. La prévention des risques terroristes est aujourd’hui un enjeu national.

A partir de quel moment peut-on parler de « menace terroriste » ? Quelle est la situation en  France aujourd’hui ? Peut-on se préparer à réagir en cas d’attaque ?

Nous avons interrogé Éric PHELIPPOT, Médaillé de la Sécurité Intérieure, Consultant et Formateur en Sûreté, Gestion des conflits dégradés et prévention des risques terroristes. Cet expert en analyse criminelle et comportementale nous partage dans cette interview, des éléments sur la situation actuelle en France.

 

> Forma Santé : A partir de quel moment parle-t-on de menace terroriste ? Comment l’identifier ?

> ERIC PHELIPPOT : La France définit le terrorisme comme « un mode d’action auquel ont recours des adversaires qui s’affranchissent des règles de guerre conventionnelle pour compenser l’insuffisance de leurs moyens et atteindre leurs objectifs politiques. »

Le terrorisme frappe sans discernement des civils. Depuis 2015, la menace terroriste est élevée en France.

Depuis plusieurs années, la principale menace terroriste en France provient de réseaux djihadistes, incarnés par Daesh, Al Qaïda et leurs réseaux affiliés, dont le projet est d’imposer une idéologie islamiste totalitaire par la violence.

Différents acteurs peuvent être identifiés comme des menaces :

–  des personnes radicalisées isolées ou appartenant à de petites cellules susceptibles de passer à l’acte sans commanditaire extérieur, à n’importe quel moment et avec des moyens plus ou moins élaborés

–  des personnes revenant de la zone syro-irakienne ou des éléments étant en contact avec des djihadistes francophones sur place

–  des exécutants mettant en œuvre partout en Europe des projets terroristes planifiés directement à partir du Moyen-Orient.

 

> Forma Santé : Quel est le niveau des risques terroristes en France ?

> ERIC PHELIPPOT : En France, le niveau des risques terroristes est géré par le Plan VIGIPIRATE à trois niveaux :

1. Vigilance : Posture permanente de sécurité et mise en œuvre de 100 mesures actives

2. Sécurité renforcée – risque d’attentat : S’adapte à une menace terroriste élevée, voire très élevée.

3. Urgence attentat : Mise en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action

Actuellement, nous sommes en niveau 2.

 

> Forma Santé : Quels sont les sites sensibles/cibles d’actions terroristes ?

> ERIC PHELIPPOT : Il existe de nombreux sites sensibles :

1/ Tous les sites recevant du public avec en premier lieu :

. les écoles, lycées et universités

. les hôpitaux, secteur de la santé et de l’éducation

. Les lieux festifs ou commerciaux, centres commerciaux, parc d’animations,…

2/ Les sites pouvant avoir un caractère symbolique : représentation de nos valeurs, culture ou religion

 

> Forma Santé : En tant qu’individu, avons-nous les moyens de nous préparer à agir en cas d’attaque ?

> ERIC PHELIPPOT : Oui et c’est même nécessaire ! Comme toute situation, il est important d’avoir des outils pour s’y préparer et prendre des automatismes qui permettront d’éviter les effets de panique et les erreurs. Se préparer, cela permet d’avoir un référentiel, d’avoir une expérience d’une mise en situation qui permettra, si la situation devait se présenter, d’effectuer les bons gestes et les bons choix.

 

> Forma Santé : Comment repérer un comportement suspect ?

> ERIC PHELIPPOT : Il existe plusieurs marqueurs permettant de pouvoir repérer un comportement qui pourrait être suspect, c’est ce que nous précisons lorsque nous détaillons la méthode Profil Prédict®.

 

> Forma Santé : Quelles sont les obligations des établissements/entreprises en matière de prévention des risques terroristes ?

> ERIC PHELIPPOT :  Le code du travail oblige l’employeur à assurer la sécurité des salariés au sein de son entreprise, quel que soit le danger et de faire évoluer les dispositifs en place pour s’adapter à l’évolution de la situation, ArtL4121-1 du code du travail. La menace terroriste entre dans ce dispositif.  Les établissements de santé (CHU, CH, Hôpital, clinique, etc.) ont obligation d’avoir un plan de sécurité (PSE) intégrant la menace terroriste et une formation à la sensibilisation de l’ensemble du personnel est demandé par le Ministère de la Santé.

 

La menace terroriste reste très élevée et tous les experts s’accordent à dire qu’elle sera durable dans le temps (15 à 20 ans), il est donc indispensable que les établissements prennent ce facteur en compte tant du point de vue de leur structure que de leur personnel.

Connaître les bons réflexes en cas d’attentats permettra certainement de sauver plus de vies. Se former est la responsabilité de tous !

Forma Santé, acteur de la prévention vous accompagne à travers cette démarche. Nous proposons la formation « Initiation à la Prévention des Risques Terroristes ».  Adaptée à tous types de publics, elle permet aux établissements/entreprises de préparer leurs salariés à reconnaître une menace et à réagir face à une attaque.

En savoir plus sur la formation : https://www.formasante.fr/offre/317/intra/initiation-prevention-risques-terroristes

 

Contact : Rubis DAMAS – Chargée de clientèle

rubis.damas@formasante.fr – 06 99 64 69 59

 

 

Rédaction : Eric PHELIPPOT et Lola BRIDIER

Source image : https://www.phe-forma.fr/

 

 

 

 

Partager
Facebook Twitter Email Linkedin Viadeo

Laissez un commentaire